Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/07/2018

Lu dans la presse: La cité recèle d'anecdotes étonnantes

Quand l'histoire tutoie les mythes et légendes

Gruissan indep 29 juillet001.jpg

Nichée entre le massif de la Clape et la Méditerranée, au coeur d'un territoire dessiné par les vignobles, la commune de Gruissan est dotée de cinq étangs qui couvrent environ un tiers de sa superficie, d'un patrimoine naturel et culturel sans égal, offrant aux amateurs de photographies un formidable terrain de jeu pour des clichés semblables à des cartes postales. Comme sur l’Île Saint-Martin, le temps n'a pas d'emprise sur Gruissan qui malgré sa modernisation en cité touristique a su garder toute son authenticité.

La naissance d'une cité historique. L'histoire de Gruissan est intimement liée à celle de Narbonne, le village faisant pendant longtemps office de port de la Colonia Narbo Martius et permettant la pénétration du territoire par les galères marchandes. L'îlot où siège désormais le village était autrefois inhospitalier, composé de pentes abruptes, entouré d'eaux profondes charriées par les vents. néanmoins, le rocher surplombant les étangs en fait un lieu stratégique. En 1084, un acte signé de l'Archevêque de Narbonne, aussi seigneur de Gruissan atteste de la présence d'un château qui, plus tard, une fois entouré de remparts devient une place forte destinée à la protection de la côte des invasions barbares.

La légende de Barberousse. Mais qui est donc ce personnage qui a donné son nom à la tour? Un pirate barbare sûrement. C'est en tout cas l'histoire mythique emprunte d'aventures de pirates à glacer le sang que les pêcheurs craignaient avec effroi, qui a traversé le temps dont subsiste aujourd'hui le nom. Érigée au centre du château pour une observation idéale du littoral, c'est l'un des derniers vestiges de la Ville médiévale de Gruissan.

Un bâtiment peut en cacher un autre. Au cœur du vieux village circulaire qui épouse parfaitement les contours de la tour et du littoral, Notre Dame de l'Assomption est à compter parmi les plus vieux édifices de la commune. Son mobilier du XVIIème a laissé place sous le règne de Louis Philippe à une statue de l'Assomption et au baldaquin de choeur. Mais la tradition de pêche du territoire n'a pas été oubliée, l'ex-voto grand format réalisé par le peintre Jacques Gamelin (1804) retrace le quotidien de ces marins, premiers habitants de Gruissan, sur une mer calme mais aussi bravant les tempêtes. Par son mobilier autant que par son architecture, Notre Dame de l'Assomption sera construite avec des pierres du château détruit quelques décennies plus tôt.

Article paru dans l'indépendant du 29 juillet 2018, et écrit par Pauline Thicoïpé

11:00 Publié dans 5) PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0)

Lu dans la presse: Notre Dame des Auzils en hommage aux Marins

Article paru dans l'indépendant du 29 juillet 2018

Gruissan indep 29 juillet002.jpg

Le lieu est cité à partir de 1080 en tant que prieuré où les moines se réunissaient pour la prière. Remaniée en 1635 pour se parer de son apparence actuelle, la chapelle Notre Dame des Auzils devient, à l'issue de la tragique tempête de 1797 emportant 32 marins, un lieu de pèlerinage des marins-pêcheurs qui s'y acheminent les lundis de Pentecôte. A partir du XIXe siècle, des cénotaphes (tombes sans corps) ont été érigés le long du chemin menant à la chapelle, en faisant l'un des cimetières marins les plus pittoresques du littoral, dans l'écrin de verdure de la Clape. Familles de disparus, rescapés ou marins s'y rendent régulièrement allouant la Vierge Marie de sa protection.

  • A visiter du mercredi au dimanche de 10h à 12h20 et de 15h30 à 19h

10:30 Publié dans 5) PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0)

Compte rendu de la dernière réunion avant les vacances d'été

Avant les vacances d'été le Comité Directeur de Gruissan d'Autrefois s'est réuni le 22 juin pour dresser son bilan mensuel et présenter ses projets.

1. Bilan financier. La trésorière a présenté un bilan positif qui permet à l'association de fonctionner normalement.

2. Bilan adhésions.des  Au 22 juin, la secrétaire a enregistré 457 adhérents.

3. Le bilan de la distribution des revues par les distributrices est positif. Le 9 juin 2018, les envois postaux ont été faits pour les adhérents résidents à temps partiel à Gruissan.

4. Les revues. Transmission de la revue de juillet pour sa mise en page et son envoi à l'imprimerie.

5. Bilan des animations:

Samedi 19 mai, visite guidée de la plage

Lundi 21 mai, Pentecôte à Notre Dame des Auzils

Jeudi 31 mai, visite du cimetière marin avec un groupe inter-religieux de la Cathédrale de Narbonne

Samedi 2 juin, journée de l'environnement avec participation de certains membres de l'association pour nettoyer la plage de Mateille.

Mardi 5 juin, travail avec la commission environnement

Vendredi 8 juin, Participation à Total Festum au Rec

Dimanche 17 juin, participation aux visites guidées à l’Île saint Martin pour les journées de l'Archéologie.

Lundi 18 juin, sortie culturelle à Carcassonne par l'ensemble des membres bénévoles du bureau.

Lundi 18 juin, documentaire sur "Cap au Large" auquel des membres de l'association ont participé au tournage.

6. Projets:

samedi 23 juin, visite du village

vendredi 29 juin, prêt de panneaux pour la fête de la Saint Pierre à la prud'homie et à la maison du Patrimoine.

Samedi 30 juin, visite du village avec une association patrimoniale de l'Hérault.

Vendredi 13 juillet, historique du village avec les enfants du centre de loisirs

Samedi 14 juillet, 10h30 visite du Château avec des Palestiniens de la MJC sur le thème des Barbaresques

Mercredi 25 juillet de 10 à 12h à la médiathèque, dédicace de livres de Gruissan d'Autrefois.

Les bénévoles de Gruissan d'Autrefois se souhaitent de bonnes vacances et se donnent rendez-vous en septembre.

 

22/07/2018

Gruissan d'Autrefois à Total Festum

Pigeonnier.JPGNotre association a participé à Total Festum le vendredi 8 juin 2018. Cette année, la manifestation se tenait au Rec . Lors d'une visite guidée organisée à cette occasion, notre présidente a expliqué la genèse de la campagne du Rec. Au 19ème siècle, cette campagne produisait du vin, des céréales, des olives sur 8 ha de terrains.

Total festum.JPG

Le pigeonnier fournissait avec ses 400 pigeons un important complément de ressources, tant pour la viande que pour les fientes de pigeons. Au 20ème siècle, elle fut exploitée comme pépinière par la "Mission Racine" afin de replanter tout le littoral et l'arrière pays en pins d'Alep, cyprès... Elle était alimentée par 2 sources: celle du Rec d'Argent et celle du Group d'Argent. Cette visite a été suivie par une veillée et un repas animé par le groupe "Castanha è Vinovel"

17/07/2018

Séance de Dédicaces

Mercredi 25 Juillet de 10h à 12h, à la Médiathèque de GRUISSAN

Lors d'une séance de dédicaces, vous pourrez vous procurer les livres:

dedicace 25  juillet (1).jpg- "Il était une fois...le Cimetière marin de Gruissan" écrit par Claire COURDIL et Marie France HURTADO

- "Il était une fois...Gruissan, village circulade" écrit par Marie France HURTADO

Ces 2 livrets retracent l'histoire de notre cher Village.

Gruissan d'Autrefois N° 354

Le "Gruissan d'Autrefois" du mois de Juillet vient de paraître.

Cocarde.jpg- En page 1, Blanchette SERVAT nous confie sa fierté de petite fille arborant dans les cheveux un gros noeud bleu, blanc, rouge, au matin du 14 juillet

 

 

 

Bar Joffre 1950001.jpg

- En page 2 et 3, Jenny BLANCH déroule la vie du Bar Joffre, cette véritable institution Gruissanaise depuis 1934, liée à tant de souvenirs.

 

 

 

CYCLE FEMME 650 08.jpg- En page 4, Claire COURDIL évoque le casse-tête administratif auquel se heurtait l'acquisition d'une bicyclette en 1941.